Menu

Catalogue

Tripes d'or

Tripes d’or Fernand Crommelynck

L’avare Hormidas de Crommelynck, Harpagon monstrueux, est tellement obsédé par la possession de l’or qu’il finira par en manger. Et par en mourir, évidemment. Carnavalesque, grinçante, barbare, flamboyante, la farce de Tripes d’or est une farce burlesque bien contemporaine.

Voir la fiche du livre
Écrits

Écrits Camille Goemans

Composés essentiellement de notes, préfaces, articles, courts poèmes, restés inédits jusqu’à sa mort, les Écrits de Camille Goemans sont les témoins d’une volonté exemplaire de dissimulation. Présentant de parfaits alexandrins déguisés en prose, pastichant et réécrivant les autres, Goemans se signale surtout par des énoncés lapidaires et fulgurants.

Voir la fiche du livre
Les Bons sauvages

Les Bons Sauvages Jacqueline Harpman

Clotilde a seize ans. Elle est belle et elle pense, un brin cynique. Elle rayonnerait si elle ne s’ennuyait dans sa province. Elle décide de tout quitter pour Paris. Elle flâne beaucoup, vole un peu, puis se met à traduire des romans de l’espagnol. Mais Paris lui enseigne que la province est partout : c’est une façon de sentir. Or elle veut exister librement.

Voir la fiche du livre
La Guerre du feu

La Guerre du feu J.-H. Rosny aîné

C’est sur la conquête du feu que s’achève ce roman préhistorique, prodigieux voyage imaginaire à l’aube de l’humanité qui met en scène les hommes, les bêtes, la pierre, les cavernes et l’attente d’un âge meilleur.

Voir la fiche du livre
La Derelitta

La Derelitta Vera Feyder

Un soir d’hiver, après avoir vainement appelé et cherché partout Saül, l’homme qu’elle aime, Eva reçoit un coup de fil mystérieux et quitte rien dire sa maison, sa famille et leurs invités en plein réveillon. Ayant ainsi «quitté la vie des autres pour enfin entrer dans la sienne», Eva se retrouve seule dans une auberge au Cap Gris-Nez, où elle fait plusieurs rencontres.

Voir la fiche du livre
Le Gardien d'Abalones

Le Gardien d’abalones Françoise Lalande

Par une nuit de Noël, au Mexique, une femme a commis un crime et tente d’échapper aux policiers qui sont à ses trousses. Commence alors le jeu du chat et de la souris. Puis, lassée par la fuite, elle décide d’affronter ses juges. Au petit matin, elle sera appréhendée, mais son arrestation s’accompagnera d’une mauvaise surprise pour la ville entière…

Voir la fiche du livre
Par fil spécial

Par fil spécial André Baillon

En tant qu’ancien secrétaire de rédaction du «journal le mieux informé», André Baillon a énormément d’anecdotes à livrer. Il le fait ici, tantôt avec cynisme, tantôt avec tendresse, et dresse ainsi une galerie vivante de portraits et de caractères. Nous nous retrouvons alors face à un monde où «informer» ne veut pas «tout dire».

Voir la fiche du livre
La Femme de Putiphar

La Femme de Putiphar Gaston Compère

Avec une verve et un humour qui font merveille, Gaston Compère nous offre ici un recueil de contes fantastiques où éclatent toutes les couleurs de l’Enfer et où se marient fantastique, diablerie et inventions verbales. Le tout compose un univers fort singulier, pour lequel Compère sera récompensé du Prix Jean Ray en 1975.

Voir la fiche du livre
La Grande Marée

La Grande Marée Marie Gevers

Pour Gabrielle, coincée entre la boutique de ses sœurs et son tout nouveau diplôme d’institutrice, la grande marée de l’Escaut menaçante est à l’image de sa découverte de l’amour. Réfugiée dans une ferme en compagnie de Raymond, jeune commis-voyageur, de Simone, serveuse, et de la famille de celle-ci, Gabrielle éprouve la douleur d’aimer Raymond, que sa soeur doit épouser.

Voir la fiche du livre
Plein la vue

Plein la vue Paul Emond

Dans Plein la vue, Céleste Crouque, un faux aveugle bavard et plein d’humour, entreprend de narrer à d’invisibles auditeurs ses nombreuses et rocambolesques mésaventures. Avec ce livre, qui fut sa seconde oeuvre, Paul Emond confirmait ses talents d’écriture et son goût pour les récits présentés comme une confession.

Voir la fiche du livre
Balises pour l'Histoire des lettres belges

Balises pour l’histoire des lettres belges Marc Quaghebeur

En 1976, la notion de belgitude ouvrit le débat qui devait s’avérer fécond. Consacré à la Belgique, Europalia 80 constitua par ailleurs un moment important dans la prise de conscience de la spécificité du champ littéraire belge de langue française. Mais il manquait encore cet ouvrage qui marque les repères, les étapes de l’histoire littéraire et sort des commentaires habituels.

Voir la fiche du livre

Moi aussi je suis peintre André Sempoux

Les vingt-et-une nouvelles d’André Sempoux qui composent ce recueil relèvent de genres divers (fantastique, policier, historique, etc.), mais tirent leur unité du thème de la trahison. On y voit, entre autres, un Japonais visiter la Wallonie, un politicien jaloux de son pauvre artiste de frère, ou encore un professeur mis à la retraite revivre les derniers mois d’un poète.

Voir la fiche du livre
Le Professeur de philosophie

Le Professeur de philosophie Jacques Sojcher

Si la culture n’est pas souffle, renversement, création, si le savoir est lourdeur, esprit de sérieux, ennui, alors il faut désapprendre, oublier, rêvager. C’est la leçon du Professeur de philosophie, qui nous invite à régresser vers l’enfance, où la parole est la joie de la nomination, la pensée le mot incarné, la création l’ouverture au monde, sans idoles ou Dieu.

Voir la fiche du livre
Éclipses

Éclipses Christian Hubin

Avec cette œuvre, composée de trois textes que sont «Continuum», «La Fontaine noire» et «Afin que tout soit de retour», Christian Hubin témoigne. Cette poésie trace le parcours d’un homme sensible que le monde étonne. Son écriture devient alors un cri pour dénoncer l’aliénation et l’angoisse. Ces trois textes secouent le silence et le bruit, comme une éclipse est à la fois jour et nuit.

Voir la fiche du livre
Grain de peau

Grain de peau François Emmanuel

De «Grain de peau» à «Melody est morte», en passant par «Taffetas noir» et «Emmène-moi à Nasielsky», François Emmanuel renouvelle la scène de la rencontre entre un homme et une femme. Pour le narrateur la femme est toujours une énigme tant la question du «comment l’atteindre» revient se poser comme prélude à une enquête, un attrait auquel nul ne peut se soustraire.

Voir la fiche du livre