Menu

Catalogue : Poésie

Sous dialyses / Chanvre et Lierre Charline Lambert

La poésie de Charline Lambert relève le verbe de la mort, de ses mille et une formes de décès, voyage dans l’au-delà du sens, dans la toile phonique, sans pour autant se délester de la teneur en signification de termes, de phrases désincarcérées.

Voir la fiche du livre

L’Oiseau de craie Guy Goffette

Cette anthologie propose un vaste parcours au sein de l’œuvre de Guy Goffette. Textes choisis au sein des recueils Quotidien rouge (1971), Nomadie (1979), Solo d’ombres (1983), Éloge pour une cuisine de province (1988), La Vie promise (1991), Le Pêcheur d’eau (1995), Un Manteau de fortune (2001), L’Adieu aux lisières (2007), Tombeau du Capricorne (2009), Petits riens pour jours absolus (2016), Pain perdu (2020), Paris à ma porte (2021).

Voir la fiche du livre

Une poésie de vingt ans Divers Divers

L’anthologie ici proposée ne veut être ni un bilan, ni un état des lieux en bonne et due forme. Elle vise néanmoins à arpenter la production de deux décennies aux bornes symboliques – quelle poésie après l’an 2000 ? –, en parcourant ses domaines et leurs chemins. On y trouvera rassemblés 128 poètes.

Voir la fiche du livre

Zébuth ou l’histoire ceinte Laurence Vielle

Voici des visions de cités labyrinthiques enfouies au plus profond de notre mémoire, des images surgies de la peinture, celle de Dalí, de Bosch. Voici un hors champ de Magritte, voici l’univers de Schuiten, celui de M.C. Escher où les escaliers se montent, se descendent, éternellement.

Voir la fiche du livre

Piéton du monde Carl Norac

Carl Norac fait partie des écrivains voyageurs, comme avant lui Nicolas Bouvier ou Blaise Cendrars. Pour lui, le voyage est avant tout un voyage « au fond de soi ». Dans cette anthologie qui couvre l’ensemble de la production poétique de l’auteur à ce jour, on suit ainsi les traces du poète arpentant le monde dont les lieux et les villes résonnent dans le lointain.

Voir la fiche du livre

Avec l’écarté et autres poèmes Jacques Vandenschrick

La poésie de Jacques Vandenschrick est de celles qui se donnent et se refusent à la fois. Si le texte se développe en phrases généralement simples, nourries d’un lexique familier et immédiatement évocateur, sa difficulté se situe ailleurs : elle suscite, dans cette écriture-ci comme dans d’autres, éminemment modernes, des questions cruciales…

Voir la fiche du livre

Immortel et périssable William Cliff

Cette anthologie unique en son genre propose une immersion dans l’oeuvre poétique de William Cliff, dont certaines publications ne sont plus disponibles autrement. Un véritable chef-d’œuvre de poésie contemporaine, entre archaïsme et modernité, avec une maîtrise des mots prodigieuse.

Voir la fiche du livre
livre-ecrit-sur-un-drapeau-qui-brule

Écrit sur un drapeau qui brûle Achille Chavée

« Ce n’est pas parce que l’on a mangé une fois du caviar que l’on a traversé la Volga à la nage. » Quarante ans après la disparition d’Achille Chavée, cette anthologie regroupe quelques-uns des plus puissants poèmes et aphorismes de l’auteur.

Voir la fiche du livre

Remuer ciel et terre Norge

Poète original et facétieux, tout en demeurant accessible, Norge permet à tout un chacun de retrouver la chaleur fraternelle d’«une chanson bonne à mâcher quand il fait noir, quand il fait peur». Cette publication regroupe quatre de ses principaux recueils parus entre 1949 et 1954, à savoir Les Râpes, Famines, Le Gros Gibier et La Langue verte.

Voir la fiche du livre

Gisella / L’Idiot du vieil-âge Jean-Pierre Verheggen

Que ce soit en Princesse Hatshepsout, à Louxor, sur un dromadaire ou en actrice, sensuelle et charnelle, du cinéma italien des années 1950, Gisella Fusani, qui est morte au terme d’une longue et odieuse maladie, ne cesse de vivre dans ce bouleversant poème d’amour fou qui tente de nous la restituer telle qu’elle-même elle continue d’être : belle, infiniment douce et magnifiquement rebelle. Ce texte est suivi de L’Idiot du Vieil-Âge, somme d’excentries qui affirme haut et fort que «la vie vaut lapin d’être vécue»!

Voir la fiche du livre
Nonante-neuf poèmes

Nonante-neuf poèmes Maurice Carême

Bien que disparu depuis quarante ans, Maurice Carême reste le plus célèbre des poètes de Belgique. Ce recueil est le parfait miroir de son oeuvre, une poésie pleine de clarté s’adressant à toutes les générations. S’ils sont souvent joyeux, ses poèmes ne manquent pour autant pas de densité et de profondeur. Un régal pour tous!

Voir la fiche du livre
Les Saisons

Les Saisons François Jacqmin

Ce recueil poétique, divisé en quatre parties reproduisant le cycle des saisons, se présente comme une ode bucolique et existentielle. Jacqmin pose un regard naïf et extasié sur la nature, doublé d’une réelle réflexion philosophique. De forme limpide, l’écriture de l’auteur permet de rejouer l’émerveillement innocent du spectacle de la nature qui se déploie en force.

Voir la fiche du livre
Kirkjubaejarklaustur

Kirkjubaejarklaustur / The John Cage Experiences Vincent Tholomé

Sven, touriste lambda, a été abandonné de ses amis quelque part en Islande, à Kirkjubaejarklaustur. Commence alors pour lui une errance furieuse et ridicule. Sur son chemin, il croisera des personnages aussi hilares qu’hostiles. The John Cage Experiences est une tentative inédite d’application à un texte de la méthode de composition par le hasard théorisée par le musicien John Cage.

Voir la fiche du livre
Les Villages illusoires

Les Villages illusoires Émile Verhaeren

D’inspiration très flamande, ce recueil de poésie renferme certains des poèmes les plus célèbres du symbolisme belge. Dépeignant la déchéance des campagnes pendant l’industrialisation, ils marquent aussi, par le portrait qu’ils dressent d’une société en mutation, une véritable foi dans le progrès. Tournée vers l’avenir, l’oeuvre marque un moment charnière de la poésie belge.

Voir la fiche du livre
Trois visages de l'écrit

Trois visages de l’écrit Liliane Wouters

Ce volume rassemble trois des recueils de Liliane Wouters, présentant chacun un visage de l’écrit : Journal du scribe (1990), Le Billet de Pascal (2000) et Le Livre du sou (2009). On lit, dans la poésie de l’autrice, son goût de vivre, de respirer, de se battre, le tout dans un dévoilement sensible et profond.

Voir la fiche du livre