Menu
Retour

Neel Doff

Neel Doff (1858-1942) passa ses années de jeunesse à Amsterdam où elle connut la misère. Ayant épousé un citoyen belge qui l’alphabétisa et lui enseigna le français, elle publia nombre de romans et de récits autobiographiques qui constituent une fresque bouleversante de la vie populaire à la fin du XIXe siècle. Citons parmi ses œuvres Jours de famine et de détresse (1911), Contes farouches (1913), Keetje (1919), Keetje trottin (1921), Angelinette (1923), Campine (1926), Une fourmi ouvrière (1935).

De cet auteur

Jours de famine et de détresse

Jours de famine et de détresse Neel Doff

Keetje trottin

Keetje Trottin Neel Doff