Menu
Retour

Alexis Curvers

Alexis Curvers (Liège 1906-1992) se passionne tôt pour la littérature. Après des études de philologie classique dans sa ville natale, il abandonne bientôt l’enseignement pour se consacrer à l’écriture. À la fin des années 1930, deux romans (dont Printemps chez des ombres) paraissent chez Gallimard dans une relative discrétion. Suivront alors, chez des éditeurs plus modestes, des poèmes, des contes, des nouvelles, des traductions, des essais, une pièce de théâtre… Enfin, Tempo di Roma paraît chez Laffont en 1957. C’est aussitôt le succès, public comme critique. Prix littéraires, nombreuses traductions, adaptation au cinéma… Puis le silence, ou presque : comment écrire encore après pareil grand livre ? Trente ans plus tard, Hubert Nyssen accueillera dans le catalogue d’Actes Sud un dernier chef-d’œuvre, Le Monastère des Deux-Saints-Jean.

De cet auteur

Le Monastère des Deux-Saints-Jean

Le Monastère des Deux-Saints-Jean Alexis Curvers

Tempo di roma

Tempo di Roma Alexis Curvers