Menu

Catalogue : Société

Tripes d'or

Tripes d’or Fernand Crommelynck

L'avare Hormidas de Crommelynck, Harpagon monstrueux, est tellement obsédé par la possession de l'or qu'il finira par en manger. Et par en mourir, évidemment. Carnavalesque, grinçante, barbare, flamboyante, la farce de Tripes d'or est une farce burlesque bien contemporaine.

Voir la fiche du livre
Les Bons sauvages

Les Bons Sauvages Jacqueline Harpman

Clotilde a seize ans. Elle est belle et elle pense, un brin cynique. Elle rayonnerait si elle ne s’ennuyait dans sa province. Elle décide de tout quitter pour Paris. Elle flâne beaucoup, vole un peu, puis se met à traduire des romans de l’espagnol. Mais Paris lui enseigne que la province est partout : c’est une façon de sentir. Or elle veut exister librement.

Voir la fiche du livre
Keetje trottin

Keetje Trottin Neel Doff

Amsterdam, fin de siècle dernier, Keetje a douze ans. Dans les rues de la ville, elle erre entre le boucher, la cuisinière, la blanchisseuse et la modiste qui l’emploie. Le salaire de Keetje devenue trottin paye le loyer de la maison familiale et ses pourboires nourrissent toute la famille.

Voir la fiche du livre
De cendres et de fumées

De cendres et de fumées Philippe Blasband

Iradj Lévy se souvient de bribes de son passé : la maison du grand-père paternel à Téhéran, le Kibboutz en Israël, l’arrivée dans ce Bruxelles froid et ses premières frasques amoureuses. Comme pour ne pas laisser s’évanouir le passé en fumée, Iradj Lévy s’efforce de remonter aux source des deux tribus qui l’ont engendré : la juive et la persane.

Voir la fiche du livre
Traversées

Traversées Marcel Thiry

À travers la cinquantaine de poèmes rassemblés dans cette anthologie, Marcel Thiry nous emmène dans ses voyages imaginaires, riches en images et en couleurs, où il allie une langue poétique classique à des thèmes résolument dans l’air du temps : les voyages, les femmes, la ville, le commerce, les voitures...

Voir la fiche du livre
Le Repas chez Marguerite

Le Repas chez Marguerite Hubert Juin

Le vieux Mathieu perd peu à peu la vue, et son moulin tourne à vide depuis bien longtemps. Le village est bien morne, et avec le temps qui passe, tout se désagrège autour du vieil homme. Pour lutter contre la solitude, le vieux bonhomme recueille la jeune Marguerite. ERt là, tout chavire car « c'est lorsque l'oeil s'éteint qu'on commence à voir le par dedans des choses...»

Voir la fiche du livre
La Lucarne

La Lucarne Jacqueline Harpman

Dix nouvelles. Dix femmes. Sous la plume de Jacqueline Harpman, Antigone, Marie et Jeanne d’Arc prennent la parole pour dénoncer les mensonges véhiculés à leur propos et rétablir de la sorte une forme de contre-vérité. Comme ces modèles mythiques dont elles s’inspirent, d’autres voix féminines interrogent les rapports familiaux jusque dans leurs secrets les mieux gardés.

Voir la fiche du livre
La Légion du sous-sol

La Légion du sous-sol Eugène Mattiato

La légion du sous-sol raconte l'histoire des 200 000 italiens, hommes, femmes et enfants qui, poussés par la faim et le chômage, ont entrepris un voyage vers l'inconnu dans l'espoir d'un meilleur et ont, à la fin de ce voyage, trouvé les mines.

Voir la fiche du livre
Jusqu'au dernier jour de mes jours

Jusqu’au dernier jour de mes jours Jacqueline Harpman

Dans ce recueil de nouvelles de Jacqueline Harpman, chaque récit a pour fil rouge des destins de femmes. Femme forte, femme phobique de la vieillesse, femme sauveuse, femme vengeresse...On les retrouve toutes dans ces nouvelles tantôt trépidantes, tantôt touchantes.

Voir la fiche du livre
Manuel du parfait petit secrétaire commercial

Manuel du parfait petit secrétaire commercial Jacques Sternberg

80 modèles de lettres à ne pas suivre ! Ainsi, les exemples de réponses à un client réclamant un colis qui ne lui est jamais parvenu et les suggestions de réponses à une lettre de créancier qui exige le règlement d’une facture impayée depuis un certain temps sont drôles, loufoques, délirantes, remplies d’humour, de dérision, de situations cocasses.

Voir la fiche du livre
Rien ou presque

Rien ou presque Nicole Malinconi

Cinquante récits brefs, semblables à des instantanés photographiques, évoquent les petites choses du quotidien et abordent le silence, la vie, la mort, le hasard, les paroles et les gestes de tous les jours. Fragiles ou anodins, ils frappent par leur profondeur. Forts ou familiers, ils touchent par leur vérité. Ces petits riens en viennent à parler de tout ou presque.

Voir la fiche du livre
De secrètes injustices

De secrètes injustices Xavier Hanotte

Même à Noël, les morts s’invitent. Pour Barthélémy Dussert, inspecteur à la PJ, rien de bien extraordinaire. Mais quel rapport entre le cadavre d’un clochard allongé dans une impasse bruxelloise et celui d’un homme élégamment vêtu, abattu de quatre balles au fond d’un urinoir voisin. Barthélémy doit dénouer les fils de cette intrigue.

Voir la fiche du livre
La Faute des femmes

La Faute des femmes Jean-Claude Bologne

Pour survivre à la fin de son histoire avec Christophe, Véronique entreprend un long voyage à travers l'espace et le temps, à la rencontre de ces autres femmes qui, sur sept siècles, ont commis comme elle la faute originelle : vivre pour l'autre, par l'autre, jusqu'à s'anéantir. Édith Piaf, Julia Daudet, Maria-Ana Alcoforado, Sainte Lutgarde : les destinées se croisent.

Voir la fiche du livre
Supra-coronada

Supra-coronada Jacques Crickillon

Dans ce que sera peut-être demain notre monde, un champ de ruines hanté par la violence, des êtres solitaires, au bout du rouleau, cherchent à s'en sortir. Mais ces tentatives désespérées sont vouées à l'échec, car la ruine a gagné l'être même. Comment retrouver une identité? Des bribes de réponse surgissent dans les consciences malades de Wanta, Joseph, de Della, de Charlie...

Voir la fiche du livre
Le Bourgmestre de Furnes

Le Bourgmestre de Furnes Georges Simenon

Dans la très ancienne ville de Furnes, en Flandre-Occidentale, tiraillée entre le progrès venu d'Amérique et les souvenirs du Moyen Âge, le bourgmestre s'impose par son autorité, sa rigidité. C'est un personnage sûr de lui que le doute n'effleure pas. Mais un jour, le « Baas », le maître, se dépouille de sa carapace sociale pour connaître la passion et la déchéance.

Voir la fiche du livre